Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte en France métropolitaine dès 25 € d'achat

GREEN FRIDAY: Jusqu'à -40% sur une sélection de produits

Programme de Fidélité

6 erreurs à éviter quand on a des pellicules

02 October 2022

No panic car vous n’êtes pas la seule : une personne sur deux a souffert ou souffrira de problèmes de pellicules dans sa vie… Stress, cuir chevelu irrité, shampoing non adapté… les causes peuvent être nombreuses et variées. Dans cet article, Yodi vous partage ses astuces toutes simples et à la portée de chacun pour lutter contre ces ennemies disgracieuses ! Car pour les retirer le plus efficacement et naturellement possible, il faut bien comprendre d’où elles viennent et ce qu’elles sont !

Qu'est-ce qu'une pellicule ?

Une pellicule est une petite ou grande particule de peau qui s’est détachée du cuir chevelu. Elle se distingue des autres cellules normales de par ses caractéristiques visibles à l'œil nu : sa taille, sa quantité et son épaisseur, 

Pour comprendre sa cause, il est important de savoir comment fonctionne le cuir chevelu. Composé de deux couches de peau, le derme et l’épiderme, il sécrète du sébum : substance responsable de l’hydratation du cuir chevelu et des cheveux et donc indispensable à leur bonne santé. Normalement cette peau se renouvelle environ tous les 28 jours et éliminent les cellules toujours présentes mais qui sont mortes en les poussant à l’extérieur de l’épiderme. En fonction de l’équilibre séborrhéique de votre cuir chevelu, vos cheveux seront plus ou moins en bonne santé et vous aurez plus ou moins de pellicules. 

Pour continuer à comprendre ce qu’est une pellicule, il faut continuer de rentrer dans les détails ! Tous les cuirs chevelus possèdent la présence d’un micro-organisme naturel ou champignon : le Malassezia Globosa.  Au contact de ce micro-organisme, le sébum sécrété par le cuir chevelu se décompose en un sous-produit : l’acide oléique. Cet acide crée un dérèglement cellulaire qui se manifeste sous forme de démangeaisons ou irritations du cuir chevelu chez une personne sur deux. La peau se renouvelle alors tous les 5 jours environ et les cellules mortes s’entassent en masse sur le cuir chevelu car elles n’ont plus le temps de se détacher progressivement, formant des pellicules.  

Quels sont les différents types de pellicules ?

Il existe deux principaux types de pellicules. On peut les reconnaitre grâce à leurs structures et adhérence au cuir chevelu :  

Les pellicules sèches sont les plus couramment rencontrées. Elles sont petites, légères, blanches, fines et se détachent facilement du cuir chevelu. Elles sont souvent comparées à des “flocons” qui tombent comme de la neige sur les épaules si vous coiffez vos cheveux ou que vous les ébouriffez.  

Les pellicules grasses quant à elles sont plus grosses, volumineuses, collantes et compactes. Ayant un aspect jaunâtre, elles forment des plaques plus ou moins grandes et compactes qui asphyxient le cuir chevelu & l’épiderme, pouvant provoquer sur le long terme des démangeaisons et la chute des cheveux. 

Est-il possible de combattre les pellicules ?

OUI ! Il existe différents moyens pour combattre les pellicules, mais le plus efficace reste un shampoing antipelliculaire adapté qui vient réguler la sécrétion de sébum et ralentir la prolifération du champignon Malassezia Globosa. Pour simplement lutter contre des pellicules sèches classiques, un shampooing anti-pelliculaire composé d’ingrédients d’origine naturelle en grande surface peut faire l’affaire. En revanche, si vous souffrez d’irritations sur votre cuir chevelu ou que vos pellicules persistent depuis un long moment, un traitement ou shampoing adapté en pharmacie est l’option la plus conseillée. 

Les 6 erreurs à éviter pour éliminer les pellicules

Premièrement, contrairement à ce que l'on peut penser, la présence de pellicules n’est pas du tout liée à un manque d’hygiène. En dehors du Malassezia Globosa, celle-ci peut être dûe à des agressions extérieures pouvant être évitées. Yodi vous partage six erreurs à ne pas commettre pour lutter contre les pellicules. 

Étouffer son cuir chevelu

Comme expliqué au début de cet article, les pellicules sont visibles à la racine des cheveux mais proviennent du cuir chevelu. Pour les éliminer, il est donc important de prendre soin de votre cuir chevelu, notamment en veillant à ne pas l’étouffer. Le fait de se couvrir la tête avec des chapeaux, casques ou bonnets surexcite les glandes sébacées du cuir chevelu et crée un déséquilibre. Vous transpirez de la tête et cela génère de l’humidité qui constitue l’une des raisons de la prolifération de pellicules. Éviter de trop porter des accessoires capillaires est donc un premier conseil pour limiter les pellicules ! 

Ne prendre soin que de ses longueurs

Prendre soin de son cuir chevelu est tout aussi important que prendre soin de ses cheveux. Dans la majorité des cas, vous lavez vos cheveux et par conséquent votre cuir chevelu, mais sans faire attention à l’hydrater. Celui-ci se retrouve alors irrité et sécrète des pellicules grasses et sèches. Avoir un cuir chevelu équilibré signifie avoir un shampoing doux qui lave vos cheveux avec un ph neutre qui hydrate votre cuir chevelu et qui ne l’agresse pas. Les deux shampoings proposés par Yodi ont été spécialement pensés pour nettoyer vos cheveux tout en hydratant votre cuir chevelu. Le masque Yodi Idéal Aloe Argan vient hydrater, nourrir et fortifier votre cuir chevelu, vos longueurs et vos pointes simultanément. 

Se laver les cheveux trop souvent

Les pellicules peuvent apparaître dans vos cheveux car ceux-ci sont lavés trop souvent. Encore une fois, se laver les cheveux trop souvent va venir agresser votre cuir chevelu qui pour se protéger de l’agression reçue par le shampoing va sécréter du sébum en quantité trop importante et créer des démangeaisons. Vos cheveux gras auront besoin d’être lavés beaucoup trop souvent et par conséquent votre cuir chevelu sera constamment agressé, de plus en plus sensibles aux agressions extérieures et sécrétera donc des pellicules. Il est fortement recommandé de se laver les cheveux tous les deux ou trois jours et de terminer idéalement par un masque qui viendra hydrater et nourrir en profondeur. Les shampooings Yodi composés à 100% d’ingrédients d’origine naturelle ont été spécialement conçus pour vous permettre d’espacer vos shampooings. 

Utiliser les mauvais produits

En revanche, les produits que nous utilisons ne sont pas forcément adaptés à nos cheveux et à la sensibilité de notre cuir chevelu. Pour éviter d’agresser notre cuir chevelu et d’avoir des pellicules, il est important de choisir un shampooing traitant et des soins adaptés doux avec des ingrédients les plus naturels possibles. Vous obtiendrez des résultats qui dureront. Le soin pour cheveux Yodi Idéal Aloe Argan 100% naturel est par exemple composé à 70% de pur jus d’aloe vera : plante connue pour ses nombreuses qualités régénératrices. 

Exposer ses cheveux à des changements de température

Quand l’épiderme de notre cuir chevelu est agressé, il sécrète trop ou pas assez de sébum ce qui engendre la création de pellicules. Les agressions extérieures sont nombreuses: le stress, la météo, la pollution, les changements hormonaux, mais également les changements de température. Car en effet, ces effets ont un impact direct sur la santé de notre cuir chevelu. Et le moins de changement le cuir chevelu subit, le moins sensible il sera. La routine cheveux idéale consiste à les laver avec un shampooing traitant ultra doux respectueux du cuir chevelu, et d’ensuite appliquer un soin après-shampoing nourrissant, réparateur et hydratant comme l'Idéal Alo Argan de Yodi. Pour finir, un séchage naturel à l’air libre est recommandé. 

Penser que les pellicules ne sont liées qu'à un cuir chevelu sec

Selon la plupart des dermatologues, les cuirs chevelus de nature sèche n’existent pas. En revanche comme mentionné ci-dessus, ils le deviennent à la suite d’agressions causées par des facteurs environnementaux extérieurs ou des shampoings inadaptés. Les pellicules ne sont donc pas directement liées à la nature d’un cuir chevelu, mais plutôt à la réaction de celui-ci suite vis-à-vis de facteurs extérieurs ou de l’application de produits inadaptés.  

Comment choisir le bon shampoing antipelliculaire ?

Afin de choisir le shampoing antipelliculaire le plus efficace possible, il est important de déterminer quel type de pellicules il s’agit de traiter : si ce sont des pellicules sèches ou grasses. En fonction de cela, vous pourrez choisir le shampooing traitant le mieux adapté qui traite le mieux possible le type de pellicule concerné. Les pellicules sèches sont le mieux traitées avec des shampoings hydratants vendus notamment en grande surface, contrairement aux pellicules grasses qui partiront grâce à un shampooing antipelliculaire purifiant assainissant se trouvant souvent dans des pharmacies qui laissera votre cuir chevelu respirer de nouveau. Il est donc important de trouver un shampoing ou traitement adapté au type de pellicules à éliminer. De manière générale, plus le shampooing traitant est doux et composé d’ingrédients d’origine naturelle, sans silicone, parabène, ni sulfate, plus il répondra à vos attentes en s'adaptant à tout type de cheveux et de cuir chevelu. Globalement si vous avez simplement des pellicules sèches sans autre problème de démangeaisons particuliers, un shampooing anti pelliculaire naturel en grande surface est suffisant. Si vous avez d’autres problèmes d’irritation, de démangeaisons ou que vos pellicules ne disparaissent pas malgré l’application d’un shampoing antipelliculaire, n'hésitez pas à consulter un dermatologue qui saura vous orienter le mieux vers un traitement adapté à vos besoins. 

← Ancien article Nouvel article →