Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte en France métropolitaine dès 25 € d'achat

GREEN FRIDAY: Jusqu'à -40% sur une sélection de produits

Programme de Fidélité

Coloration des cheveux blancs, quelles solutions ?

02 October 2022

Vous n’avez aucun cheveu blanc ?

Bon là vous êtes soit très jeune, soit très gâtée par la nature et cette question qui nous taraude - nous sommes près d’une Française sur deux à nous colorer les cheveux - comment masquer ses cheveux blancs ne vous concerne pas (encore!).

Mais si vous avez vu le film Le diable s’habille en Prada où Meryl Streep dégaine ses beaux cheveux blancs comme une armure facon “Cruella d’enfer”, ou que vous vous posez la question lorsque vous voyez une femme (ou un homme) de plus de 50 ans avec une jolie couleur naturelle et aucun cheveux blanc : mais comment fait-elle ou il ? Alors, cet article va vous plaire.

Mon expérience de Brunette qui n’aime pas du tout voir apparaître en racine ses cheveux blancs m’a permis de mieux comprendre comment avoir une jolie couleur et de la garder.

Et je vous propose en bonus, les conseils d’Experts de la coloration du salon de coiffure : l’Atelier Blanc qui sait parler aux phobiques des cheveux blancs, qui sait réparer des ratages en tout genre, qui sait réaliser les demandes les plus techniques ainsi que les colorations cheveux blancs les plus subtiles. Tout cela sous la houlette de l'inénarrable Frédéric Ménétrier et de son chef Coloriste Luc qui est en même temps pro et à l’écoute.

Et pour les frisées, bouclées ou tous ceux et celles qui se font des lissages chimiques (les lissages Brésiliens) et qui se demandent comment masquer leurs cheveux blancs, j’ai demandé conseil à Aude Livoreil, fondatrice des Salons Anae et spécialiste des cheveux bouclés, frisés ou crépus sur Paris.

L’éternelle question sur la coloration

Colorer ou pas ses cheveux blancs : c’est une question que l’on se pose chaque fois que nous devons refaire une coloration ou que nous croisons une femme ou un homme très stylé avec ses cheveux poivre et sel ou de beaux cheveux blancs.

La couleur de nos cheveux est le reflet de notre personnalité, elle influe sur notre maquillage, nos vêtements, notre allure et souvent sur notre moral. Loin d'être superficielle c’est à la fois un choix pour nous même et vis à vis des autres. Et souvent, changer sa couleur de cheveux peut changer le cours d’une vie. Bon d’accord, n’est pas Marilyn Monroe qui veut…

Mais alors les premiers cheveux blancs, je les colore ou pas ? Quelle coloration nous va le mieux lorsque l’on vieillit ? Peut-on se colorer les cheveux lorsque l’on a les cheveux fins ? Garder de beaux cheveux blancs grâce à la coloration, c’est possible ? Et comment entretenir sa coloration cheveux blanc, sa coloration naturelle ou sa coloration tout court ?

Dans cet article, nous allons répondre à ces différents sujets avec l’aide de Coloristes experts et de tips de pro.

Au fait, pourquoi on a les cheveux blancs ?

Le responsable de la couleur des cheveux : la mélanine

Petit rappel de la composition d’un cheveu : le cheveu est constitué de trois couches différentes. Le cœur du cheveu est constitué de cellules médullaires. Cette partie est également appelée la médulla ou encore la tige. Autour, il y a le cortex. Cette couche représente environ 80 % du cheveu. Le cortex est constitué surtout de kératine, une forme particulière de protéines qui forment la substance de base des cheveux et des ongles. Cette couche est celle qui est affectée en premier lieu par les traitements capillaires chez le coiffeur. C’est dans le cortex que se situe également la pigmentation du cheveu. Il s’agit de pigments biologiques qui donnent sa couleur naturelle au cheveu. Le cheveu de l’être humain va du noir ou blanc, en passant par différentes teintes de marron et de rouge.

Ces pigments sont aussi appelés Mélanine comme pour la peau. Le cheveu blanc est un cheveu qui a perdu sa mélanine, et généralement il prend d’abord un ton de gris, puis blanchit.

Cheveux blancs et vieillissement : est-ce la seule raison ?

Il est vrai que le vieillissement est la première cause de blanchiment pour notre chevelure et nous ne sommes pas tous égaux à ce niveau-là. Avec l'âge, le nombre de mélanocytes (cellules produisant la mélanine) contenu dans le cheveu diminue et ne se renouvelle plus.

C’est ce qui se produit dans la plupart des cas. Il y a des maladies rares qui peuvent entrainer des cheveux blancs sans lien avec le vieillissement, mais dans la plupart des cas, c’est le manque de pigmentation qui en est à l’origine. Et ce phénomène n’a rien à voir avec la chute, car une fois blancs, ils peuvent rester fForts et épais. D’ailleurs, le cheveux qui perd ses pigments est souvent plus dru et sec et il a tendance à frisotter. Couleur et texture sont donc deux choses vraiment différentes.

Vrai ou Faux : Cinq astuces de coloration des cheveux blancs

Vous l’avez sûrement constaté : certaines personnes ont leurs premiers cheveux blancs très jeunes et d’autres beaucoup plus tard. Encore une histoire de gènes ! On ne choisit pas leur arrivée mais on peut très bien vivre avec nos “blancs” et c’est même souvent une opportunité de changer de tête.

Allez je puise dans mon souvenir, mon expérience passée chez un gros Fabricant français numéro un mondial de la coloration, et de mes innombrables visites chez les coiffeurs du monde entier pour vous cette section vrai et faux sur les meilleurs conseils pour masquer ses cheveux blancs.

On peut éclaircir les cheveux pour dissimuler les cheveux blancs : Vrai

Plus vos cheveux sont foncés, plus les cheveux blancs se voient en racines. Attention donc à ne pas choisir une coloration plus foncée que votre base naturelle, car a la repousse les cheveux blancs, par contraste auront tendance à ressortir. En tant que Brune Chatain à Chatain foncé, j’ai réussi à me réconcilier avec mes racines lorsque Frédéric Ménétrier, mon coloriste Star, fondateur de L’Atelier Blanc m’a petit à petit éclairci ma couleur naturelle.

Spécialisé des colorations très techniques et des patines de couleur en transparence, j’ai trouvé dans ce salon de vrais artistes de la couleur. Il m’a fallu plus d’un an pour arriver à une couleur Châtain clair avec laquelle mes racines vivent mieux et moi aussi ! Tout cela, au fil des colorations, respectueuses pour le cheveu.

Pour éviter les racines blanches, il faut recolorer tous les mois : Vrai et Faux

Le cheveu repousse d’un cm par mois et c’est exactement pareil pour un cheveu blanc.

Alors, avec les cheveux blancs tout est une question de profil psychologique.

Les meilleurs coiffeurs vous le diront : finalement, la question qui se pose, c’est la façon dont nous vivons nos cheveux blancs surtout en racine.

Si vous êtes une maniaque ou une contrôle freak des cheveux blancs, alors une visite chez votre coiffeur tous les mois risque de s’imposer. Et si vous faites partie de la moitié des Françaises qui se colorent les cheveux à la maison (tout le monde n’a pas le temps ni le budget pour aller en salon), n’hésitez pas à demander des conseils à un expert de la marque ou sur internet (on en trouve aussi sur les réseaux sociaux) pour choisir la teinte qui correspond vraiment à votre couleur. Ensuite, une amie avec un bon de coup de main pour l’application ne sera pas de trop surtout la première fois pour bien colorer les cheveux derrière la tête. Choisissez une marque de qualité et surtout n’oubliez pas les soins pour votre cheveu après la coloration.

Si vous avez une base claire ou si vous avez les cheveux bouclés, les cheveux blancs se verront moins et il est probable que vous les recolorerez moins souvent.

Enfin il existe aujourd’hui des produits qui colorent instantanément et de façon fugace les cheveux. Ils sont parfaits pour vous permettre d’espacer un peu vos couleurs.

Il faut colorer dès les premiers cheveux blancs : Vrai et Faux

Une fois passé le cap et colorés, la texture des cheveux change : la coloration va ouvrir les écailles pour que le pigment puisse pénétrer. Alors si vous voulez masquer vos premiers cheveux blancs, pas de stress, voici les différentes solutions :

la coloration semi permanente : sans ammoniaque elle dure jusqu'à douze shampoings et elle est plus douce et permissive, mais elle est réservée à la couverture des cheveux blancs jusqu’à 40 ou 50%. Elle est idéale lorsque vos cheveux blancs sont peu nombreux.

La coloration végétale : elle est de plus en plus plébiscitée et c’est une véritable alternative pour colorer ses premiers cheveux blancs en douceur. Reste à trouver le Salon qui vous proposera cette solution.

Passé les 50% de cheveux blancs, mieux vaut passer à la coloration permanente qui couvre mieux, mais attention : lors de la repousse laissez poser votre couleur en racines, mais n’allongez la couleur sur les longueurs que les dernières minutes. Vos longueurs sont déjà colorées et elles sont de ce fait plus poreuses et fragiles. Elles risquent de se charger en couleur pour un résultat terne et uniforme.

Cacher les cheveux blancs avec un balayage : Vrai

C’est vrai, le balayage adoucit la couleur, donc la présence des cheveux blancs sera moindre visuellement. De jolies mèches vont détourner l’attention et apporter aussi un bel effet anti-âge ! Attention à l’entretien : du soin du soin du soin sera nécessaire pour garder une jolie patine avec le temps.

On peut intégrer les cheveux blancs à la chevelure sans les colorer : Vrai

Si vos cheveux sont bien blancs et que vous êtes blonde, si vous avez des cheveux poivre et sels harmonieusement répartis ou même si vous souhaiter garder votre joli blanc ou votre poivre et sel qui fait partie de votre personnalité, affirmez votre blanc et accessoirisez-le ! Les cheveux blancs sont de plus en plus tendances. Utilisez un shampoing déjaunisseur violet pour casser les reflets jaunes.

Se faire accompagner par un coiffeur : Vrai

C’est vraiment mon conseil lorsque c’est possible. Coloriste c’est tout un art et une jolie couleur doit être nuancée, subtile et s’accorder avec votre coupe et votre carnation. Votre coiffeur est le mieux placé pour vous conseiller.

Blonde, brune, châtain, cheveux frisés ou crépus on ne colore pas les cheveux blancs de la même façon

Les Conseils de Luc, expert coloriste chez l’atelier Blanc, un salon de coiffure spécialisé en coloration à Paris :

Blondes et cheveux blancs :

“Pour une blonde qui veut masquer ses blancs : je vais transformer le blanc en blond, “voiler” le cheveux blanc et poser un reflet pour qu’il se fonde dans la masse. Ce sera un jeu subtil de transparence, ou de mèches. Sur une base Blond foncé il faut recréer la base naturelle puis travailler ensuite en transparence.

Rousses et cheveux blancs :

Sur une Rousse, il faudra ajouter des pigments rouges et probablement re colorer plus souvent car le pigment rouge est fragile et il a tendance à dégorger. “

Brunettes et cheveux blancs :

Sur des cheveux foncés on peut masquer ou éclaircir très progressivement pour casser la barre foncée de repousse. Un peu comme un éclairage en halo. Cette technique prend du temps mais permet au cheveu de moins s'abîmer. Avec un gloss sur les longueurs de temps en temps pour casser les reflets rouges ou verts sur les longueurs, on garde une couleur nuancée et vivante.

Si vous avez peu de cheveux blancs, une coloration ton sur ton sans ammoniaque fonctionnera bien.

Blancs ou poivres et sels

Quant au blanc parfait il est naturel ou très compliqué à obtenir. Soit le cheveu est bien blanc et il ne reste qu’à l' entretenir, soit il faut utiliser des techniques de décoloration. Dans ce cas, attention : la coupe est essentielle. La fibre sera plus fragile, donc une jolie coupe courte est un bon choix.

Pour les cheveux poivre et sel la clef est d’éviter le jaunissement. Utilisez un shampoing déjaunisseur et des soins.

← Ancien article Nouvel article →