Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte en France métropolitaine dès 25 € d'achat

GREEN FRIDAY: Jusqu'à -40% sur une sélection de produits

Programme de Fidélité

Et si on économisait de l'eau ?

 

13 October 2022

Le saviez-vous ?

L’eau recouvre 70% de la surface du globe : 97,2% de l’eau se trouve sous forme salée dans les mers et océans et 2,8% est de l’eau douce (2.1% sous forme de glace et 0,7% sous forme liquide).

Selon le rapport commun de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF (2017) :

  • 2.2 milliards de personnes n’ont pas accès à des services d’eau potable.
  • 4.2 milliards de personnes manquent de services d’assainissement.

Notre consommation d’eau

L’eau est le principal constituant du corps humain. Un homme adulte est constitué d’environ 65% d’eau, soit 45 litres. L’eau assure de multiples fonctions : elle irrigue les tissus, permet la digestion en dissolvant les aliments, assure l’équilibre thermique du corps, permet l’évacuation des déchets…

Un individu perd en moyenne 2 litres d’eau par jour : 

  • 0.5 litre par transpiration et perspiration (diffusion de vapeur d’eau à travers l’épiderme), 
  • 0.5 litre par respiration,
  • 1 litre par les urines. 

Pour compenser ces pertes d’eau quotidiennes, l’homme doit absorber 2 litres d’eau en moyenne par jour. Au total, pour boire et satisfaire ses besoins d’hygiène (cuisine, toilette, lavage…), chaque personne a besoin de 20 à 50 litres d’eau par jour.

L’agriculture représente 70% des prélèvements d’eau, c’est la plus consommatrice à cause de l’irrigation, des plantations et des cultures qui ne cessent d’augmenter. Les industries utilisent quant à elle 20% des ressources d’eau, principalement lors des procédés de fabrication. Et 10% sont destinés à la consommation domestique.

Le saviez-vous ?

Pour concevoir un shampoing, plusieurs milliers de litres d’eau sont nécessaires. L’eau ne rentre pas seulement dans la fabrication du produit, les industriels l’utilisent aussi dans le processus de fabrication, le rinçage et le nettoyage des machines. Cette eau doit être traitée et purifiée puis stockée dans les usines.

L’avenir de l’eau

Une population qui ne cesse de croître, un secteur agricole et industriel de plus en plus consommateur en eau… Autant de raisons qui expliquent une augmentation des besoins en eau. À cela s’ajoute le réchauffement climatique, provoquant une aggravation du stress hydrique (plus forte évaporation, baisse du niveau des nappes phréatiques, assèchement des sols).

Une réelle prise de conscience est ainsi nécessaire de la part de chacun : une meilleure gestion des ressources, des techniques d’irrigation plus économe en eau, des procédés de fabrication moins polluants, des efforts de la part de chaque foyer...

10 conseils pour réduire sa consommation d’eau au quotidien 

  1. Prendre des douches plutôt que des bains
  2. Ne pas laisser couler l’eau inutilement pendant la vaisselle, la douche ou le brossage des dents.
  3. Équipez ses robinets d’un économiseur d’eau
  4. Utiliser le lave-vaisselle uniquement lorsqu’il est plein (pareil pour la machine à laver)
  5. Privilégier les équipements électroménagers de classe A (faible consommation)
  6. Vérifier l’état de ses robinets pour éviter les fuites
  7. Choisir des plantes moins gourmandes en eau
  8. Utilisez un arroseur goutte à goutte pour vos plantes
  9. Privilégiez la cuisson vapeur
  10. Récupérer l’eau de lavage ou de cuisson des légumes pour arroser ses plantes

La prise de conscience Yodi 

L’eau est majoritaire en masse dans la quasi-totalité des produits cosmétiques. Elle est utilisée pour sa dimension sensorielle afin d’obtenir des formules agréables à l’usage avec une sensation de fraîcheur.

Dans les émulsions, elle est principalement utilisée en guise de solvant pour solubiliser les actifs et représente la phase aqueuse. Cependant, l’eau n’a pas de propriétés hydratantes en elle-même, elle n’a pas d’action particulière sur la peau et elle ne la pénètre pas. Ce sont en réalité son association avec des ingrédients humectants et hydratants tels la glycérine et l’acide hyaluronique ainsi qu’avec les corps gras contenus dans la phase grasse des émulsions qui vont contribuer à reconstituer la barrière hydrolipidique de la peau, mais en aucun cas l'eau. 

Dans les shampoings et nettoyant liquides, l’eau est présente à plus de 80%. Soit pour un shampoing de 250 ml = 200 ml d’eau

En France, 174 millions de shampoings liquides sont vendus chaque année, soit 34 800 tonnes d’eau au total, auquel s’ajoute l’eau utilisée lors du processus de fabrication. 

Chez Yodi, nous avons pris la décision d’élaborer des produits sans eau !

Ils se transforment avec l’eau utilisée sous la douche ou devant le lavabo. Pourquoi est-ce mieux ? Parce que l’on évite de gaspiller de l’eau. Une eau qui doit être purifiée, stockée dans les usines, et transportée chez le commerçant, puis chez le consommateur.

En effet, lorsqu'une formule contient de l’eau, il faut y ajouter des conservateurs pour la protéger, des émulsifiants pour la texture, des additifs…

De plus, les produits Yodi ne contiennent pas d’ingrédients controversés, ni d’allergènes listés, ni d’ingrédients d’origine animale, ni de silicones et de sulfates.

Allez-vous réduire votre consommation d’eau et adopter les produits Yodi ?

← Ancien article Nouvel article →