Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte en France métropolitaine jusqu'au 25/12/22

Code YOU -10% en créant votre compte.

Programme de Fidélité

La vitamine C dans la cosmétique : un super antioxydant !

Que ça soit un antioxydant ou un booster du système immunitaire, la vitamine C encore connue par l’acide ascorbique joue un rôle essentiel pour le bon fonctionnement de notre corps. Mais quel est alors son effet sur la peau ?

La vitamine C n’est naturellement pas présente dans votre corps !

Le saviez-vous ? L’homme est incapable de synthétiser la vitamine C, en effet on a perdu la capacité de produire l’enzyme nécessaire à sa production. On l’obtient donc à partir des sources alimentaires comme les agrumes et les légumes verts à feuilles.

Cependant, l’absorption de la vitamine C pris par voie orale est assez limitée. L’application topique du vitamine C est donc indispensable pour profiter de ses propriétés cutanés.

Mieux comprendre l’effet de la vitamine C sur votre peau !

Le vieillissement cutané est principalement due aux radicaux libres qui s’accumulent au niveau de la peau.

En effet lorsque celle-ci est exposée à la lumière ultraviolette, des espèces réactives d’oxygènes (ROS) sont libérés. Afin de se protéger de ces ROS, la peau est munie d’un système enzymatique et d’antioxydants complexe. Parmi ces antioxydants on trouve la fameuse Vitamine C.

Comment la vitamine C lutte contre ces radicaux libres ?

C’est une vitamine hydrosoluble capable de neutraliser les radicaux libres présents dans les compartiments aqueux de la cellule en libérant des électrons.

Rôle anti âge !

La production de collagène diminue progressivement en vieillissant, cependant certains facteurs comme l’exposition au soleil et le tabagisme peuvent engendrer une réduction prématurée de la production de collagène. Cela engendre un développement de rides.

La vitamine C joue un rôle essentiel dans la biosynthèse de collagène. En effet, elle agit comme co-facteur des enzymes capables de stabiliser la réticulation du collagène. La vitamine C peut également stimuler directement la synthèse de collagène et même préserver le collagène existant.

Propriétés anti-inflammatoires !

En plus de ses propriétés anti-âge, la vitamine C est connue pour être un puissant anti-inflammatoire. En effet, elle agit en supprimant l’activation des facteurs responsables de la production des cytokines pro-inflammatoires. C’est pour cela que l’application topique de la vitamine C peut être utile dans le traitement de différentes dermatoses inflammatoires y compris l’application en post-laser.

Effet contre l’hyperpigmentation !

L’acide ascorbique peut également agir sur la production de mélanine qui est, d’une façon simplifiée, l’élément responsable de la couleur de notre peau.

Cela permettra à la vitamine C de lutter contre les taches solaires et les marques d’acnés ou même le mélasma (une affectation cutanée caractérisée par l’apparition de taches brunes au niveau de la peau).

Et la protection solaire ?

Oui, la vitamine C peut également protéger la peau du soleil. Attention, ce n’est pas un filtre solaire et ne protègera pas votre peau comme un écran mais du fait de ses propriétés antioxydantes, la vitamine C absorbe les dommages cutanées causées par les rayons UV au niveau de votre peau. Les rayons UV étant à l’origine de la production des radicaux libres.

Formes de vitamine C en cosmétique !

La forme de vitamine C qu’on applique sur notre peau est-elle importante ? Oui ! C’est un problème assez complexe.

En effet, les premiers produits contenaient de la vitamine C sous forme d’acide L-ascorbique, ces formules étaient instables vue la susceptibilité de cette forme à l’oxydation en solution. Lorsque les formulations sont exposés à l’air pour une longue durée une coloration jaunâtre se produit résultant de la formation d’un sous-produit.

Donc, la vitamine C dans vos produits est généralement sous forme inactive qui sera convertie en forme active une fois appliquée sur la peau.

Parmi ces différentes formes de vitamine C on trouve l’acide ascorbique, qui est la forme la plus courante et les esters liposolubles de vitamine C dont l’ascorbyl-6-palmitate et le phosphate d’ascorbyl de magnésium.

Vitamine C d’origine naturelle Vs synthétique, Quelle est la différence ?

La vitamine C d’origine synthétique, qu’on trouve dans la plupart des produits de soin de la peau, est généralement sous forme d’acide L ascorbique. On la trouve également sous forme d’ascorbate de calcium, ascorbate de magnésium, ascorbate de sodium, phosphate d'ascorbyle de sodium etc…

Contrairement, la vitamine C d’origine naturelle est généralement présente dans les agrumes, les baies et dans les légumes. Elle contient également des puissants phytonutriments lui conférant ainsi une puissance incomparable.

En terme de structure chimique, celle de la vitamine C d’origine naturelle est similaire a celle d’origine synthétique,

Des études cliniques montre que les vitamines d’origine naturelle peuvent même être plus puissants*.

La Vitamine C par saison !

Peu importe la saison, votre peau et votre corps ont toujours besoins de vitamine C. C’est LE booster dont on a tous toujours besoins.

En Hiver, c’est le moment qu’on est le plus sensible aux infections. La consommation de fruits et légumes riches en vitamine C sera essentielle pour booster notre système immunitaire. Privilégiez alors les soupes de légumes contenant les pommes de terre ainsi que les kiwi et le fruit de passion !

Dès l’apparition des rayons de soleil, la vitamine C sera là pour protéger votre peau contre les rayons UV.

Le printemps et l’été, c’est les saisons des fruits et légumes !

En été surtout, c’est la saison des fruits rouges dont les cerises ! Et pout les légumes, c’est les concombres, les artichauts, les avocats.

Fruits et légumes riches en Vitamine C :

Malgré le fait que la vitamine C par voie orale aura peu d’effet sur votre peau, ça reste quand même indispensable pour votre santé.

Le saviez-vous ? Les oranges ne sont pas les fruits les plus riches en vitamine C !

Yodi prend soins de vous, Voici donc les fruits et les légumes les plus riches en Vitamine C :

Les conseils Yodi !

  • Vous pouvez appliquer la vitamine C le matin et/ou le soir. Cependant le matin vous bénéficierez plus des propriétés de protection solaire de celle-ci.
  • La vitamine C n’est pas photosensibilisante. Contrairement, elle diminue la sensibilité aux rayons UV.
  • Essayez d’intégrer une vitamine C d’origine naturelle dans votre routine de soin.
  • Privilégiez les aliments riches en Vitamine C, même si celles-ci ont peu d’effet sur la peau. Votre santé est également importante pour nous.

La routine Yodi !

On vous recommande notre routine 100% vitaminée et antioxydante et surtout sans conservateurs. C’est une combinaison du nettoyant visage au vitamine C et fleurs d’hibiscus avec l’huile précieuse au Muesli & Pure Vanille.

Notre nettoyant visage enrichie en Ascorbyl glucoside, un dérivé naturel de vitamine C stabilisée qui éclaircit le teint de la peau et atténue l’apparence des taches.

Ce dérivé de vitamine C a une stabilité qui résiste à la décoloration et la dégradation tout en conservant l’activité biologique complète qui fournit des propriétés éclaircissantes, anti UV et anti âge. Notre nettoyant contient 2% de vitamine C et sera ainsi capable d’éclaircir la peau et de réduire l’hyperpigmentation.

En effet, une étude clinique menée sur 60 femmes volontaires a montré qu’un produit formulé à 2% d’Ascorbyl glucoside a augmenté la luminosité de leur peau d’une façon significative au bout de 2 mois d’utilisation.

Et ce n’est pas tout ! Vous pouvez aussi utiliser notre huile précieuse composée d’un mélange d’huiles nourrissants et de Vanille pure, enrichie en Vitamine E qui lui-même lutte contre les radicaux libres responsables du vieillissement cutané.

Sources

Farris, P. K. (2005). Topical vitamin C: a useful agent for treating photoaging and other dermatologic conditions. Dermatologic surgery, 31, 814-818.

*Burton, G. W., Traber, M. G., Acuff, R. V., Walters, D. N., Kayden, H., Hughes, L., & Ingold, K. U. (1998). Human plasma and tissue alpha-tocopherol concentrations in response to supplementation with deuterated natural and synthetic vitamin E. The American journal of clinical nutrition, 67(4), 669-684.

← Ancien article Nouvel article →