Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte en France métropolitaine dès 25 € d'achat

GREEN FRIDAY: Jusqu'à -40% sur une sélection de produits

Programme de Fidélité

Qu'est ce que le microbiote ?

Le saviez-vous ? Nous hébergeons en moyenne 1 à 2 kg de bactéries à la surface et à l'intérieur notre corps. 

Qu’est-ce que le microbiote ?

Le microbiote correspond à l’ensemble des micro-organismes tels que les bactéries, champignons ou virus présents sur ou dans le corps humain. Le microbiome correspond à l’ensemble de leurs gènes. On distingue différents microbiotes dans l’organisme : le microbiote cutané, le microbiote bucco-dentaire et rhinopharyngé, le microbiote pulmonaire, le microbiote vaginal et le microbiote intestinal. Ce dernier est le plus important d'entre eux avec 100 000 milliards de micro-organismes qui vont contribuer au bon fonctionnement de notre organisme et à notre santé. Il exerce des fonctions métaboliques essentielles à la digestion, forme une barrière aux bactéries pathogènes et stimule le système immunitaire. Le microbiote cutané quant à lui, participe au maintien d’une peau saine en la protégeant des agressions et des infections cutanées.

Acné, peau grasse, rougeurs atopie… qu’est-ce qui peut les provoquer ?

Lorsque la peau est en bonne santé, son microbiote est composé en majorité de "bonnes" bactéries : celles qui sont dites saprophytes. Elles se nourrissent de sébum et de cellules mortes. Ces bactéries vont jouer un rôle important dans la cicatrisation, dans l’immunité de la peau et dans la protection contre les "mauvaises" bactéries : les pathogènes. Quand ces dernières se développent en trop grande quantité, des déséquilibrent apparaissent, on parle de dysbiose. 

Le déséquilibre du microbiote peut être causé par différents facteurs : l’âge, le sexe, la pollution, l’alimentation… Le pH cutané peut également être source de perturbation. Ce déséquilibre se manifeste par des dommages cutanés tels que l’acné, peau grasse, rougeurs, atopie. 

Les conseils pour prendre soin de son microbiote cutané 

Ainsi pour préserver l’équilibre de la flore microbienne, il est recommandé d’utiliser des produits lavants doux pour la peau en évitant les sulfates, il est important aussi d’éviter les produits lavants à pH basique (pH > 7) et de privilégier les produits ayant le moins de conservateurs possibles, voire aucun, car les conservateurs peuvent aussi nuire aux bonnes bactéries. L’utilisation de produits enrichis en prébiotique permet également de protéger votre microbiote.

Chez YODI, tous nos produits ont un pH proche de la peau et du cuir chevelu, sont sans sulfates, sans conservateurs et enrichis en prébiotique pour respecter le microbiote cutané.

← Ancien article Nouvel article →