Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison offerte en France métropolitaine

Paiement en 3x sans frais

4,8/5 par +14 000 clients vérifiés ⭐

Rencontre avec Laura Foulquier, créatrice

Rencontre avec Laura Foulquier, créatrice de mode 

Depuis la création de Yodi, Hélène Azancot aime tisser des liens avec des expert.es bien-être qui partagent les mêmes valeurs de transparence, clean, naturelle et durabilité.
Afin de faire partager ces échanges au plus grand nombre, elle a souhaité organiser des événements dans la boutique Yodi du 27 avenue Victor Hugo dans le 16e et mettre en lumière ces personnes inspirantes.
Ces expert.es viennent d'horizons différents : naturopathe, autrice, designer, décoratrice d'intérieur... mais ont en commun de vouloir faire évoluer les choses vers un avenir plus sain.

Aujourd’hui, Hélène a rencontré Laura Foulquier.

Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Laura, je suis maman de trois petits garçons, je vis à Paris, et je suis la créatrice de la marque Lorafolk, que j'ai créé en 2011 avec mon mari Quentin.
Au départ, lorafolk était une ligne de prêt à porter fabriquée à partir de tissus récupérés dans des maisons de couture françaises. Quelques années plus tard, à la demande de nos clientes, nous avons lancé une ligne de robes de mariée, réalisées sur mesure dans notre atelier.
Aujourd'hui nous avons décidé d'arrêter la mariée pour revenir prêt à porter, et aussi créer une ligne autour de l'art de vivre méditerranéen sous le nom de notre maison italienne : Casa Li Feruli.

Depuis combien d’années es-tu créatrice de mode et de pièces lifestyle ?

Cela fait maintenant 12 ans !

C’est un rêve d’enfant ?

Enfant j'étais très attirée par la création en général !
Textiles, végétaux, céramiques et aussi bijoux. Je fabriquais et réparais toujours des pièces à partir de ce que je trouvais.

Où trouves-tu cette inspiration ?

Je trouve de l'inspiration dans tout ce qui m'entoure. La nature, l'architecture, les brocantes, la musique, les voyages, les gens que j'observe.

As-tu un rituel de création ?

Pas vraiment. C'est très spontané et organique. Quand j'ai une idée, j'ai besoin de l'exprimer sur une feuille ou à travers la matière directement.
Mais j'ai besoin d'être seule pour cela. J'apprécie beaucoup la solitude, même si je suis très sociable et bien entourée !

Quel serait ton conseil à une personne qui voudrait se lancer dans la création ?

De s'écouter sans trop réfléchir et se faire confiance... Je trouve que la réflexion excessive paralyse !

Instagram @lorafolk

← Ancien article Nouvel article →